logo snmhf

BREVE 31 08 18 - Décès du Dr Peter Fisher

BRÈVE

Leader de la recherche et de la pratique médicale homéopathique,

le Dr Peter Fisher meurt accidentellement à Londres

 

Notre confrère Peter Fisher a perdu la vie mercredi 15 août 2018 après une collision avec un poids lourd, à Londres, alors qu'il circulait à vélo. C’est une perte immense, pour les siens d'abord, pour l'homéopathie ensuite.

Diplômé de l'université de Cambridge et membre du Collège royal des médecins et de la faculté d'homéopathie, il était spécialiste de rhumatologie et s’était, depuis toujours, intéressé aux médecines complémentaires et alternatives, principalement l’homéopathie.

Depuis les années 1980, Peter Fisher était président de la faculté d'homéopathie et dirigeait la rédaction de la revue Homeopathy,seule revue homéopathique à être référencée sur Medline. Il a été directeur clinique et directeur de la recherche du Royal London Hospital for Integrated Medicine (anciennement Royal London Homoeopathic Hospital). Il était membre du comité scientifique de l’Homeopathy Research Institute. Il a présidé le groupe de travail sur l'homéopathie de l'Organisation mondiale de la santé et a siégé au groupe consultatif d'experts sur la médecine traditionnelle et complémentaire. Il a reçu la médaille d'or Albert Schweitzer de l'Académie polonaise de médecine en 2007. Peter Fisher était connu par ailleurs pour être le médecin homéopathe de la reine Elisabeth 2.

En 1989, l’une de ses études cliniques avait été publiée dans le British Medical Journal, prestigieuse publication médicale. Elle portait sur le traitement de la fibrosite par Rhus toxicodendron 6 CH. Peter avait mis deux ans pour rassembler suffisamment de patients – une trentaine - répondant aux critères d’inclusion de cette étude, parvenant ainsi à associer les exigences de la recherche clinique contre placebo aux techniques de prescription homéopathique (réf. : FISHER P., GREENWOOD A., HUSKISSON E.C., TURNER P., BELON P. Effect of homeopathic treatment on fibrositis (primary fibromyagia). British Medical Journal 1989, 299, p.365-366).

Peter participait régulièrement à tous les congrès internationaux d’homéopathie. Il restait profondément engagé dans la défense de notre pratique et dernièrement, il s’est âprement insurgé contre la mauvaise foi du rapport des académies des sciences européennes (2017) et autre « méta-analyse » australienne dont il connaissait la partialité. Concernant cette dernière, il militait activement pour que soient rendus publics les premiers résultats de l’étude... positifs pour l’homéopathie.

Peter Fisher était marié et père de deux filles. Nos pensées vont vers elles en ces jours d’immense tristesse.

Dr Charles Bentz, président.

ImprimerE-mail

SNMHF Syndicat National des Médecins Homéopathes Français
79, rue de Tocqueville 75017 PARIS - Tél.: 01 44 29 01 31 - Fax : 01 40 54 00 66