logo snmhf

BREVE NOVEMBRE 2018

BRÈVE

 Un sondage IPSOS révèle aujourdhui que 74% des Français sont attachés à lhoméopathie

 

Beaucoup de « bruit médiatique » ce matin autour du sondage réalisé par l’institut IPSOS pour le compte des trois laboratoires Weleda, Lehning et Boiron !

Ce sondage révélé en exclusivité par le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France, révèle que 74 % des utilisateurs jugent que les médicaments homéopathiques sont efficaces, et que 74 % sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

A retenir en particulier :

En pratique, 3 Français sur 4 (77 %) ont déjà eu recours à l’homéopathie au cours de leur vie et la majorité (58 %) plusieurs fois.

Le recours à l’homéopathie est un réflexe ancré dans les pratiques de santé des Français : ils y ont recours depuis 14 ans en moyenne et près d’un Français sur 2 (43 %) y a recours depuis plus de 10 ans.

72 % des Français déclarent que les médicaments homéopathiques qu’ils ont pris la dernière fois ont eu des conséquences positives sur le problème de santé pour lequel ils les avaient pris et 74% considèrent aujourd’hui que les médicaments homéopathiques sont efficaces.

Aujourd’hui une majorité de Français a recours à l’homéopathie pour traiter un problème de santé dès les premiers symptômes (70 %). Et 1 Français sur 2 (50 %) déclare avoir pris la dernière fois des médicaments homéopathiques pour un traitement de fond d’au moins plusieurs semaines.

83 % des Français considèrent qu’il est légitime qu’un médecin prescrive un traitement complémentaire homéopathique en plus d’un traitement conventionnel pour certains problèmes de santé. Un tiers considère que c’est « tout à fait légitime ».

A l’avenir, la majorité des Français souhaiterait que les médecins prescrivent plus fréquemment des médicaments homéopathiques associés à des médicaments conventionnels (58 %).

Enfin, vis-à-vis des conséquences potentielles de la recommandation de la Haute Autorité de Santé concernant le remboursement des médicaments homéopathiques, 74 % des Français sont globalement opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques et 1 Français sur 2 (46 %) y est totalement opposé.

A noter : le Dr Christine Bertin-Belot, vice-présidente du SNMHF, est citée dans l’article du Parisien et notre action contre nos détracteurs est bien soulignée.

Retrouvez ces résultats en image en page suivante !

Dr Charles Bentz, président.

Lire la Brève dans son intégralité en pièce jointe.

ImprimerE-mail

SNMHF Syndicat National des Médecins Homéopathes Français
79, rue de Tocqueville 75017 PARIS - Tél.: 01 44 29 01 31 - Fax : 01 40 54 00 66