logo snmhf

Newsletter - Mars 2012


N°3 mars 2012

L'ANNEE DE TOUS LES DEFIS

En ce début de printemps, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne est que, selon un sondage (voir actualité) réalisé pour les laboratoires Boiron, de plus en plus de Français ont recours à l’homéopathie et lui font de plus en plus confiance.


La mauvaise est la reprise de l’offensive contre le secteur II. Campagne électorale oblige, les politiques ont tous promis d’encadrer les dépassements d’honoraires. De son coté, le

directeur général de l’UNCAM a annoncé qu’il allait prendre des sanctions contre les médecins identifiés comme pratiquant des dépassements excessifs. Certains médecins homéopathes se trouvent déjà dans le collimateur des Caisses. Pas de panique : le SNMHF est là pour aider concrètement ses adhérents. (Voir dossier)

2012 n’est pas seulement l’année des élections présidentielles et législatives, c’est aussi celle de la fin de la procédure de qualification de spécialiste en médecine générale et de l’évolution du dossier de l’intégration du
Conseil national professionnel des Médecins à expertise particulière (CNP-MEP) dans la Fédération des spécialités médicales. Un dossier chaud que nous devons suivre.

Légitimés par les Français, reconnus par la Convention médicale, l’homéopathie et les médecins homéopathes ont encore de
lourds défis à relever. A la pointe de ces combats et de la défense de ses adhérents, le SNMHF sera d’autant plus fort que les médecins homéopathes seront nombreux à se reconnaitre en lui et rejoindre ses rangs. (lire la suite ...)

   
Dr Dominique Jeulin-Flamme
Présidente du SNMHF



La bonne est que, selon un
sondage (voir actualité) réalisé pour
les laboratoires Boiron, de plus en plus de Français ont recours à
l’homéopathie et lui font de plus en plus confiance.



La mauvaise est la reprise de
l’offensive contre le secteur II. Campagne électorale oblige, les politiques
ont tous promis d’encadrer les dépassements d’honoraires. De son coté, le
directeur général de l’UNCAM a annoncé qu’il allait prendre des sanctions contre
les médecins identifiés comme pratiquant des dépassements excessifs. Certains
médecins homéopathes se trouvent déjà dans le collimateur des Caisses. Pas de
panique : le SNMHF est là pour aider concrètement ses adhérents. (Voir dossier)



2012 n’est pas seulement l’année des
élections présidentielles et législatives 
c’est aussi celle de la fin de la procédure de qualification de spécialiste
en médecine générale et de l’évolution du dossier de l’intégration du
Conseil national professionnel des Médecins à expertise particulière (CNP-MEP)
dans la Fédération des spécialités médicales. Un dossier chaud que nous devons
suivre.



Légitimés par les Français, reconnus par la Convention médicale, l’homéopathie
et les médecins homéopathes ont encore de lourds défis à relever. A la pointe
de ces combats et de la défense de ses adhérents, le SNMHF sera d’autant plus
fort que les médecins homéopathes seront nombreux à se reconnaitre en lui et
rejoindre ses rangs. 

ImprimerE-mail

SNMHF Syndicat National des Médecins Homéopathes Français
79, rue de Tocqueville 75017 PARIS - Tél.: 01 44 29 01 31 - Fax : 01 40 54 00 66