logo snmhf

LA SPECIALISATION EN MEDECINE GENERALE

L’homéopathie est confrontée à plusieurs défis, à commencer par celui de rester une pratique médicale et de ce point de vue, la reconnaissance des généralistes homéopathes comme spécialistes en médecine générale à orientation homéopathique est essentielle. Nous nous battrons pour que l’équivalence du doctorat en médecine, diplôme universitaire que nous avons tous obtenu, ne se transforme pas, et ce serait une première en France, en l’amorce d’une recertification.

Selon un arrêté publié par le Journal Officiel du 18 avril 2007, il est institué auprès de chaque conseil départemental de l’Ordre des médecins une Commission de qualification de première instance. Composée de 5 membres titulaires et de 5 remplacements choisis par le préfet sur proposition du Conseil départemental et d’un médecin inspecteur de la santé, cette commission aura jusqu’au 1er octobre 2010 pour procéder à l’étude des dossiers des omnipraticiens souhaitant être reconnus spécialistes en médecine générale.

Le dossier doit comprendre un justificatif de cursus, de diplôme, de lieu d’exercice et d’ honoraires, un document d’état-civil, un exemple d’ordonnance et une lettre de motivation. Le candidat médecin peut également joindre des justificatifs de formation, d’évaluation et de participation à la permanence des soins. La Commission donne un avis motivé au Conseil départemental qui statue. Si l’avis est favorable, le médecin est reconnu spécialiste en médecine générale. Si l’avis est négatif, le médecin peut faire appel dans un délai de deux mois auprès d’une Commission nationale d’appel sur la qualification en médecine générale qui statue sur son dossier. Elle peut inverser la décision de l’instance locale et, dans ce cas, le médecin est spécialiste en médecine générale. Mais la Commission d’appel peut aussi confirmer la décision initiale. Et dans ce cas, le médecin n’est pas reconnu spécialiste en médecine générale. Que devient-il ? Pour l’instant, l’histoire ne le dit pas.

Docteur Dominique JEULIN . Présidente du SNMHF

ImprimerE-mail

SNMHF Syndicat National des Médecins Homéopathes Français
79, rue de Tocqueville 75017 PARIS - Tél.: 01 44 29 01 31 - Fax : 01 40 54 00 66