logo snmhf

04/09/2007 FRANCHISE MEDICALE : VERS UN DEREMBOURSEMENT DE L'HOMEOPATHIE ?

Le Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF) s'inquiète des conséquences sur l'homéopathie du projet de franchise médicale applicable aux médicaments.
En effet, l'impact de ces 50 centimes d'€uro est d'autant plus important que le prix du médicament homéopathique est faible.
Cela pénaliserait durement les patients car s'ajoutant à l'abaissement à 35% du taux de remboursement appliqué à l'ensemble des médicaments homéopathiques depuis 2003, cette franchise ramènerait le taux effectif de prise en charge de l'homéopathie à un niveau d'environ 8%.
Ainsi, il apparaît qu'appliquée sans discernement, cette franchise aboutirait à un quasi déremboursement de fait de l'homéopathie. Cela remettrait en cause la liberté de choix des 10 millions de patients qui ont choisi de se soigner par homéopathie et créerait une rupture du principe d'égalité devant la loi.
Le SNMHF demande à la Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports de moduler le montant de la franchise pour tenir compte de son impact médical, économique et social sur l'homéopathie et les assurés qui ont choisi cette thérapeutique.
Contacts presse :
Dr Dominique JEULIN-FLAMME, Présidente du Syndicat national des médecins homéopathes Français (SNMHF). Tél. : 04 67 52 38 82. Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Philippe ROLLANDIN. Responsable de la communication du SNMHF. Tél. : 06 11 91 67 92. Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ImprimerE-mail

SNMHF Syndicat National des Médecins Homéopathes Français
79, rue de Tocqueville 75017 PARIS - Tél.: 01 44 29 01 31 - Fax : 01 40 54 00 66