logo snmhf

BREVE Mars 2020

BRÈVE

 

Actualité – Le Docteur Olivier VERAN, nouveau ministre de la Santé nommé le 16 février 2020

Après la démission surprise d’Agnès BUZYN, imposée par les évènements qui l’ont conduite à se lancer dans la campagne des municipales à Paris à la demande du pouvoir en place, c’est désormais le Docteur Olivier VERAN, neurologue à Grenoble, âgé de 39 ans. Député de 2012 à 2015 dans les rangs du parti socialiste, il siège à la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale où il suit particulièrement les dossiers relatifs à la santé. Il soutient Emmanuel MACRON pour l’élection présidentielle de 2017. Il est élu député de la 1ère circonscription de l’Isère en juin 2017 sous la bannière de la République en Marche et il devient rapporteur général de la commission des affaires sociales à l’Assemblée Nationale, chargé du projet de loi de financement de la sécurité sociale.

Concernant le déremboursement des médicaments homéopathiques, le nouveau ministre aurait déclaré le 10 juillet 2019 sur France Info que l’objectif de cette décision n’avait pas pour but d’alléger le budget de la sécurité sociale, mais de dégager une enveloppe qui devrait servir à rembourser d’autres soins.

Le SNMHF reste mobilisé, plus que jamais, pour faire valoir au plus haut niveau l’absurdité de cette décision qui pénalisera, non seulement et en premier lieu lourdement, les patients mais, aussi, le budget de la sécurité sociale, tant le coût des transferts vers d’autres options thérapeutiques s’avèrera élevé.  

Le SNMHF entend veiller, également, à ce que l’excellence de notre expertise ne soit pas mise à mal par des prescripteurs « non médecins », que l’enseignement de l’homéopathie puisse être validé par un DIU et que la formation continue soit toujours reconnue dans le cadre règlementaire.

Nouvelles de l’Etranger

-        L’Allemagne et, plus particulièrement, la Bavière annonce vouloir mener une étude homéopathie versus antibiotiques et délivre 800000 euros pour mener à bien cette dernière. Le docteur Marie-Louise Schmittdiel est en charge de ce projet ; nous restons en lien avec elle afin de vous tenir informés.

Gageons que cette étude sera positive et permettra à nos politiques de revenir sur leur décision de dé-rembourser l’homéopathie à l’horizon 2021.

Imprimer E-mail

SNMHF Syndicat National des Médecins Homéopathes Français
79, rue de Tocqueville 75017 PARIS - Tél.: 01 44 29 01 31 - Fax : 01 40 54 00 66